" > SAMUEL ETO’O : «LE FOOTBALL CAMEROUNAIS DOIT ÊTRE DIRIGÉ DE MANIÈRE TRANSPARENTE» – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

SAMUEL ETO’O : «LE FOOTBALL CAMEROUNAIS DOIT ÊTRE DIRIGÉ DE MANIÈRE TRANSPARENTE»

Sharinc is caring

Invité à la cérémonie de clôture d’un championnat de vacances à Pouma dans le département de la Sanaga Maritime, Samuel Eto’o s’est prononcé sur les prochaines élections à la tête de la Fédération, mais aussi sur le football camerounais de manière globale.

Cela est déjà plus qu’une évidence, Samuel Eto’o, sauf grand rebondissement, sera candidat à la prochaine élection à la tête de la Fédération Camerounaise de Football. Si de nombreuses manoeuvres sont actuellement entreprises de manière souterraine pour libérer la voie au quadruple ballon d’Or africains, le concerné quant-à lui essaye tant bien que mal de maintenir le suspense: «chaque chose a son temps. Le moment venu, je vous donnerai ma position de manière officielle» a répondu l’ex capitaine des lions indomptables, à une question de notre confrère Raoul Tabou Foé de radio Équinoxe, en rapport avec son éventuelle candidature.

Toujours égal à lui-même, Samuel Eto’o orienté la priorité de l’heure vers l’exigence de transparence dans la gestion actuelle, une manière de mettre un peu de pression sur les dirigeants actuels: «le plus important aujourd’hui c’est de se dire que le football camerounais doit se jouer. Le football camerounais doit être bien dirigé, et de manière transparente. Tout ce que le football camerounais produit appartient à l’ensemble de la grande famille du football, et il est inadmissible de voir certains joueurs avoir des difficultés à prendre du plaisir dans ce qu’ils aiment le plus faire, donc il faut trouver le moyen de réorganiser tout ça» affirme Samuel avant de poursuivre avec l’idée de la nécessité de faire la paix dans la grande famille du football: «Il faut que le débat soit au niveau des projets, et que ces projets soient assumés et réalisés surtout. Les petites guéguerres d’Hommes ne font pas avancer le football camerounais» a-t-il martelé.

Pour boucler la boucle, Samuel a fait du sien en lançant une petite pique au “camp d’en face”: «le football n’appartient pas à une ou deux personnes… c’est vrai que certains sont beaucoup plus légitimes que d’autres… mais il faut que les gens soient mesurés, qu’ils reprennent leurs esprits, et qu’ils ne se disent pas qu’ils ont un mandat pour rester là (aux affaires, ndlr) sans projet.»

Pour rappel le processus électoral à la fédération débute le 24 septembre à la base (ligues départementales) et s’achèvera le 11 décembre 2021 au sommet (Exécutif fédéral); on sera donc très bientôt définitivement fixé sur la très probable candidature de Samuel Eto’o.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN