" > ROAD TO CHAN – LIONS A’ : NARCISSE JUNIOR NLEND, UN TITULAIRE EN PUISSANCE – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

ROAD TO CHAN – LIONS A’ : NARCISSE JUNIOR NLEND, UN TITULAIRE EN PUISSANCE

Sharinc is caring

Convoqué dans la toute dernière liste élargie des lions A primes en vue du CHAN, le gardien de Coton Sport de Garoua semble non seulement tout avoir pour être retenu dans la liste finale, mais aussi pour briguer une place de titulaire dans les cages de l’équipe du Cameroun.

Une ascension fulgurante 

En l’espace de deux années, il est passé de la deuxième division avec le Léopard Sportif de Douala pour se retrouver aux sommets du football local, notamment à coton sport de Garoua et aujourd’hui avec les Lions indomptables A primes. Discret, rigoureux et travailleur, il a en quelque semaines d’entraînements seulement conquis la confiance de son staff en club, toute chose qui a fait de lui aujourd’hui le gardien numéro 1 du club du Septentrion, par ailleurs club le mieux structuré du pays.

Dans une discussion privée avec les membres du staff technique de Coton Sport il y’a quelques mois à Bafoussam, après le match amical face à Fovu de Baham (0-0), l’un des adjoints de Souleymanou Aboubakar nous disait ceci : «Nlend c’est un gardien de grands rendez-vous. Il n’est pas très explosif à l’entraînement mais lors des matchs, il devient tout différent. Il n’est jamais distrait, et c’est le style de gardien qui grâce à deux ou trois arrêts de grande classe te fait gagner des points même quand collectivement l’équipe est en difficulté» nous confiait Ahman Gabriel.

Imbattable sur sa ligne, doté d’une bonne lecture du jeu et d’un bon jeu de pieds, l’ancien gardien de Bamboutos de Mbouda est en communication permanente avec sa défense, ce qui maintient l’équipe en éveil et lui fait concéder très peu d’occasion. On l’a encore vu au stade de Japoma face à UMS de Loum où les cages des lions ont très peu été sollicitées.

Un challenger acharné

Narcisse Nlend est un challenger en toutes circonstances. Qu’il s’agisse de l’union de Douala, de Léopard de Douala, de Bamboutos de Mbouda ou encore cette fois ci à Coton Sport, il a toujours fait face à une forte concurrence. À Bamboutos, il fallait renverser Patrick Kibyen pour s’imposer comme numéro 1, et cette année à Coton, il n’a pas tremblé pour signer malgré la présence des cadors comme Simon Omossola (parti en début de saison) ou encore Anye Derrick. En concurrence avec le dernier cité, Junior Nlend a écrasé la concurrence et a réussi à s’imposer comme numéro 1. Ce qui lui a logiquement attiré le regard de Martin Ndtoungou Mpile.

Titulaire logique pour le CHAN ?

Le CHAN, il’y pensait déjà depuis bien longtemps. Dans un entretien qu’il nous a accordé après sa signature à Coton Sport de Garoua, Narcisse Nlend évoquait le championnat d’Afrique des Nations en ces termes : «J’y pense toujours. Quand on est un joueur normal, on doit forcément. J’ai la conviction qu’une sélection peut arriver à tout moment, c’est aussi pour cela que je travaille tous les jours».

Si l’on est guidé par les principes de l’égalité des chances , de compétitivité et de performance, la question de la présence de Narcisse Junior Nlend parmi les 23 de Ndtoungou Mpile ne devrait en réalité pas être à l’ordre du jour. Par simple abus et dans une volonté de promouvoir une concurrence saine, seule la question de sa titularisation dans les buts pour le CHAN pourrait être audible.

En effet, de tous les quatre gardiens actuellement présents chez les A’ , seul Nlend a des matchs de compétition dans les jambes, à la faveur du tour préliminaire de la coupe de la CAF (Haschou Kerrido étant prématurément éliminé avec PWD après seulement deux matchs en ligue des champions ). Un argument qui est consolidé par la forte présence des joueurs de Coton dans le secteur défensif et au milieu de terrain des lions A’. En optant donc pour une charnière centrale Banga Bdjieme/Etamè Ngombè (tous deux de coton), les lions auraient plus d’automatismes avec Narcisse Nlend dans les buts.

À quelques jours seulement du coup d’envoi du CHAN, il est urgent pour le staff des lions d’établir une hiérarchie claire dans cet important secteur de jeu. S’il est évident que le Cameroun est une terre de gardiens de buts, il est tout aussi important de composer avec celui qui offre les meilleures garanties de réussite dans ce contexte marqué par le manque de compétition sur le plan national.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE