" > QUALIF CDM 2022 – ÉQUIPE DU CAMEROUN: LES ENSEIGNEMENTS APRÈS DEUX JOURNÉES – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

QUALIF CDM 2022 – ÉQUIPE DU CAMEROUN: LES ENSEIGNEMENTS APRÈS DEUX JOURNÉES

Sharinc is caring

Deux matchs, une victoire, une défaite, 3 buts inscrits et encaissés, le bilan des lions après deux journées d’éliminatoires au mondial Qatar 2022 est simplement mitigé.

Sur le plan comptable

En compétition, le plus important a-t-on coutume de dire, c’est le résultat. Et de ce point de vue, les Lions Indomptables affichent un bilan mitigé. Si l’équipe a assuré en prenant logiquement les 3 points à domicile face au Malawi, la vérité a été autre face à la Côte d’Ivoire à Abidjan où Aboubakar Vincent et ses partenaires se sont aussi logiquement inclinés. L’adverbiale (logiquement) est bien choisi, car sur le terrain, même sans avoir été extraordinaires les éléphants de Côte d’Ivoire étaient meilleurs que nos lions sur ce coup là. 3 points pris sur 6 possible, on peut certes nourrir des regrets, mais sur la base des forces en présence à ce moment précis, on peut affirmer sans risque de se tromper que les lions sont à leur place.

Sur le plan Tecnico-tactique

Il est évident que de nombreux progrès sont perceptibles au sein de l’équipe, du point de vue tactique. Toute chose qu’il convient de ranger dans cette volonté permanente du staff technique, non seulement de créer de la concurrence entre les joueurs à tous les postes, mais aussi se donner une identité de jeu proprement dite. On a vu les prémices de la patte Conceiçao depuis plusieurs rassemblements déjà, et particulièrement dans la double confrontation avec le Nigeria où le portugais a prôné l’idée d’un jeu indirect. S’il est vrai que la maîtrise collective est fortement dépendante de la technique individuelle et de l’intelligence tactique de chaque joueur, nul doute que le grand chantier pour cette équipe reste sur le plan Tecnico-tactique.

On a vu l’équipe mise à mal par la Côte d’Ivoire, car incapable de s’adapter et adopter dans l’urgence, un style différent de son style préférentiel. Toute chose qui pose le problème de la variété dans le jeu. Le chantier technico-tactique reste donc tout ouvert.

Sur le plan humain ou managérial

À la question de savoir si le Cameroun a les hommes qu’il faut à chaque place, l’on est évidemment à l’aise de dire “Non”, surtout partant des difficultés individuelles des joueurs de Côte notamment. Après de nombreux “turnover”, il serait de bon ton que l’équipe ait davantage de certitudes sur les flancs (tant défensivement qu’effectivement). Surtout lorsqu’on connaît l’étendue du nombre de joueurs observés à chaque un de es postes depuis l’arrivée du sélectionneur.

S’il est une évidence dans cette campagne qualificative au mondial Qatar 2022, c’est que le destin de l’équipe du Cameroun dépend encore d’elle-même. Il faudra donc, pour y parvenir faire le plein de points déjà lors de la double confrontation d’octobre face au Mozambique.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE