" > PRÉLIMINAIRE LDC CAF: JOUR DE VÉRITÉ POUR FOVU DE BAHAM – CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

PRÉLIMINAIRE LDC CAF: JOUR DE VÉRITÉ POUR FOVU DE BAHAM

Sharinc is caring

En proie à de nombreuses difficultés à la fois andogènes et exogènes, le représentant Camerounais dans la compétition affronte les angolais de Petro Atlético de Luanda au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé cet après-midi, dans un contexte peu favorable pour le club de l’Ouest Cameroun.

C’est un morceau dur que l’unique représentation Camerounais en ligue des champions Africaine accueille cet après-midi à Nfandena. Un adversaire qui, selon toutes vraisemblances, est bien au-dessus du club camerounais. Pour espérer réaliser l’exploit face au visiteur angolais, l’équipe des rochers sacrés de l’Ouest devra d’abord remporter le match aller ce dimanche à domicile afin d’aborder le match retour le 18 septembre 2021 à Luanda en ballottage favorable.

Sauf que pour son retour en ligue des champions 21 ans après, Fovu de Baham ne semble pourtant pas bénéficier de circonstances favorables pour réaliser cet exploit tant souhaité. La saison régulière du boiteux championnat local s’est achevée depuis le 29 août dernier, et la programmation des programmations des Play-Offs vient juste d’être faite. Cette période morte est un sérieux handicap pour Fovu qui pouvait capitaliser sur ces rencontres afin de peaufiner sa préparation. L’équipe camerounaise se contente des séances d’entrainement sans véritable matchs tests.

Au delà de l’absence de championnat, l’unique représentant du Cameroun à la ligue des champions 2021-2021 est également confronté à une difficile situation administrative interne. Plusieurs joueurs de son effectif ne disposent pas de passeport et ils ne pourront pas prendre part à cette double confrontation. « C’est vrai que c’est compliqué avec des joueurs qui n’ont pas de passeports », a reconnu il y’a quelques jours Olivier Namkam, l’entraineur principal du club. L’ancien coach de l’UMS de Loum n’a pas eu le temps de renforcer son groupe. La dernière journée de l’Elite Two, qui ouvrait le marché des transferts, ne s’étant disputée que le week-end dernier. Certains joueurs ciblés dans les clubs de l’Elite One ne sont pas totalement emballés à l’idée de rejoindre le groupe basé à Bafoussam.

La dernière difficulté et pas des moindres, est la délocalisation du match aller à Yaoundé. Or le staff technique du club avait souhaité disputer cette rencontre à Bafoussam, ce d’autant plus que Fovu de Baham reçoit ses matches de championnat dans cette ville. Les violet-blanc ne pourront donc pas profiter du soutien de leur public, avec cette programmation dans l’antre du stade omnisports de Yaoundé, à plusieurs centaines de kilomètres de leur base.

En clair, Fovu semble programmé pour échouer des ce premier tour préliminaire, car c’est dans des conditions peu favorables qu’Olivier Namkam et ses joueurs qui prendront part à cette rencontre descendront dans l’arène ce dimanche pour affronter les jaunes et blues de Luanda.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE