" > MARTIN CAMUS MIMB : «JE NE SUIS PAS EMPLOYÉ DE LA FECAFOOT » – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

MARTIN CAMUS MIMB : «JE NE SUIS PAS EMPLOYÉ DE LA FECAFOOT »

MARTIN CAMUS MIMB : «JE NE SUIS PAS EMPLOYÉ DE LA FECAFOOT »

Sharinc is caring

Dans un entretien accordé ce matin au 6h de Radio Sport Info dont il est le promoteur, le nouveau Coordonnateur des Team press officers des sélections nationales de football du Cameroun est revenu notamment sur les mobiles de sa nomination.

C’est une grande particularité, et les plus polémistes parleraient même de curiosité Camerounaise. De toute façon, la nomination de M.C.M au poste de Coordonnateur des Team press officers est un fait inédit;  Non pas du fait de la personne elle-même qui va occuper le poste, mais beaucoup plus pour le poste en lui-même qui à la réalité, n’existe nulle part ailleurs. C’est donc une nouvelle trouvaille de Me Happi et l’ensemble du comité de normalisation placé à la tête de la Fecafoot depuis plus d’un an déjà.

Il est évident que c’est dans une posture plutôt messianique que le patron de la 92.3fm accède à ses nouvelles fonctions; on peut tout au moins l’affirmer sur la base de ses propres déclarations: « ce n’est pas un sentiment de reconnaissance, c’est le sentiment d’un appel à apporter mon expérience à un dispositif qui n’a pas toujours fonctionné comme il faut (…) vous avez remarqué que cette fonction est gratuite, alors le moment est venu pour moi de dire ce que je pense en interne. »

Martin Camus Mimb explique par la suite que cette nomination répond à une volonté de « centraliser la gestion média et communication des sélections nationales. »  Il aura donc pour rôle de “mettre une réelle politique en terme de contact média/Press, et de dispositifs de communication afin de donner le maximum de visibilité à toutes les sélections sur les plans national et international. 

Il souligne également que la Fecafoot à travers le nouvel organigramme mis sur pied par le comité de normalisation entend réduire de plus de la moitié le personnel de la fédération. Dans ses nouvelles fonctions, il n’est pas employé de la Fecafoot soutient-il, mais se considère plus comme un consultant. 

Sur la question de son principal chantier, Martin Camus Mimb ambitionne faciliter le travail de la presse sportive: « tant que  la presse va écouter derrière les portes, tant qu’elle n’aura pas d’interlocuteur crédible et disponible, elle va toujours être amenée à donner des informations erronées ou alors déformées »

Au moment où les questions d’impartialité et de neutralité dans la diffusion de l’information pourraient se poser avec acuité pour M.C.M qui est à la fois propriétaire d’un média très connu au Cameroun et à Douala en particulier, l’on ne peut que souhaiter bon vent à ce brillant journaliste qui n’a toujours pas été tendre avec les dirigeants  du football au Cameroun.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE