" > LIONS A’ : YVES CLÉMENT ARROGA LE DINDON DE LA FARCE – CFOOT MAG
Connect with us

CAN FEMININE 2018

LIONS A’ : YVES CLÉMENT ARROGA LE DINDON DE LA FARCE

LIONS A’ : YVES CLÉMENT ARROGA LE DINDON DE LA FARCE

Sharinc is caring

Le sélectionneur national des lions indomptables A primes a émis le vœu de débuter les stages dès le mois d’août ; une nouvelle qui n’a pas été du bien perçue par le DTN qui l’a tout de suite recadré.

Toute l’histoire !

Freiné dans leur élan par le Coronavirus depuis la fin du mois de Mars et le quatrième stage, les joueurs et le staff sont à l’arrêt depuis l’annonce du report du CHAN qui, à la suite de la visioconférence de la Caf du 30 juin dernier a été reprogrammé en janvier de l’an prochain. Dans un entretien accordé à nos confrères de kick442.com le 03 du mois encours, le sélectionneur national des lions indomptables A primes a laissé entendre sa volonté de débuter avec les stages dès le mois d’août: «Nous reviendrons probablement en Août. J’ai une idée, mais je vais discuter avec la Fédération et le ministère…» a humblement affirmé Yves Clément Arroga. On y voit bien sa volonté de collaborer avec les instances dirigeantes pour ce qui concerne l’effectivité d’une reprise. Quelques jours plus tard, Serge Noah, le Directeur technique national de la Fecafoot, dans le cadre de l’émission Olympia Sport diffusée sur Amplitude fm dans la capitale du pays marque son désaccord avec cette idée du selectionneur : «J’ai appris que le sélectionneur des A’ se préparerait à relancer des regroupements en vue de la préparation du Chan. Sans championnat, rien de tout cela n’est possible…Nous n’accepterons pas des sélections complaisantes’» a-t-il déclaré. À cinq mois du début du CHAN, voilà une situation qui pourrait davantage complexifier la tâche déjà très ardue pour Arroga.

De la forme au fonds !

S’il est une évidence dans cet imbroglio entre deux institutions de notre football, c’est que de toute façon chacune est dans son rôle. Autant le sélectionneur a le droit de suggérer un programme de reprise, autant le DTN parce qu’investi de ce pouvoir par une décision gouvernementale, a le droit de regard sur les activités de la selection A prime. Mais au delà de cet aspect formel une question se dégage : cette sortie du DTN était-elle opportune ?

Mitraillé pour ses bonnes intensions ?

À bien y regarder, Clément Arroga a quand-même commis un péché, celui d’avoir eu une bonne intension. Et ceci s’explique par le simple fait que la règle au cameroun et à la Fédération pour le cas d’espèce soit à improvisation et l’impréparation. Normal donc qu’une mitrailleuse soit dégainée pour caresser “un oiseau de compagnie”. Qu’y at-il de plus logique que de prévoir un rassemblement à quelques mois d’une compétition aussi importante que le CHAN ? Au moyen de quelle boule de crystal voit-on de la complaisance dans les intensions de sélection d’un entraineur qui depuis le début de son travail a déjà observé pas moins de 50 joueurs ? Arroga a juste émis un vœu; il mérite l’accompagnement et le soutien de l’ensemble du mouvement sportif chacun à son niveau pour mener à bien son travail et éviter le ridicule au pays de Samuel Eto’o en janvier.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAN FEMININE 2018