" > LIGUE DES CHAMPIONS CAF – KHAMA BILLIAT : L’ARME FATALE DE KAISER CHIEFS – CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

LIGUE DES CHAMPIONS CAF – KHAMA BILLIAT : L’ARME FATALE DE KAISER CHIEFS

Sharinc is caring

L’attaquant international zimbabwéen est l’actuelle figure de proue des Sud africains de Kaiser Chief : ambidextre, il est un véritable élément dangereux à surveiller de tout près.

C’est l’homme à craindre côté Kaiser Chiefs. La trentaine déjà sonnée, Khama Billiat, ne semble plus loin atteindre l’apogée de son talent. Autant à l’aise du pieds droit comme du pieds gauche, Billiat est aussi réputé pour ses qualités de vitesse, de percussion et est surtout un fin dribleur. Souvent utilisé sur les flancs de l’attaque en 4-3-3, il est aussi capable de jouer comme deuxième attaquant dans un schéma en 4-4-2, système préférentiel de Gavin Hunt, l’entraîneur en chef de Kaiser Chief.

Khama Billiat c’est aussi et surtout une très grande expérience de la haute compétition. Si le natif de Hararé a en effet 43 sélections et 17 buts avec l’équipe nationale zimbabwéenne, il a aussi fait ses classes dans toutes les plus grandes écuries Sud africaines et déjà tout gagné. Ajax Cap Town (2010 -2013), Mamelody Sundowns entre 2013 et 2018, et depuis lors il fait les beaux jours de Kaiser Chiefs avec un palmarès assez fourni. Deux fois Champion d’Afrique du Sud (2014 et 2016) et vainqueur de la coupe d’Afrique du Sud (2015) avec Mamelodi Sundowns, vainqueur de la ligue des champions africaine en 2016 avec la même équipe, son expérience ne souffre d’aucune contestation. Avec 78 buts inscrits en compétition officielle de club en 285 rencontres, Khama Billiat est un véritable poison pour les défenses adverses.

Ce vendredi avant de quitter Johannesburg pour rallier Addis Abeba avant de s’envoler pour Douala, il a rassuré les fan Sud africains sur sa volonté d’aller loin dans la compétition : «J’ai déjà joué à la Ligue des champions avec quelques gars, et l’équipe l’a déjà aussi jouée. je pense qu’il n’y a rien de nouveau, alors nous devons aller au Cameroun pour remporter la victoire», a déclaré Billiat face au micro du média du club. Les Abakwa Boys sont prévenus, la menace Billiat sera de la partie, et implique de la vigilance pour les hommes de David Pagou, car la moindre erreur sera payée cash.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE