" > JUSTICE : AHMAD AHMAD DÉPOSE UN RECOURS AU TAS – CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

JUSTICE : AHMAD AHMAD DÉPOSE UN RECOURS AU TAS

Sharinc is caring

Le président de la Confédération africaine de football conteste la décision de la FIFA le suspendant pour 5 ans de toute activité liée au football.

Lundi dernier la chambre de jugement de la commission d’éthique de la FIFA a prononcé une sanction de cinq ans d’interdiction d’exercer toute activité liée au football et une amende de 200 mille Euros envers Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football. La raison évoquée pour cette suspension est liée à de nombreuses malversations financières selon l’instance faîtière du football mondial. Une décision lourde de conséquences, car empêchant Ahmad de se représenter à la prochaine élection pour sa propre succession à la tête de la CAF. Une situation qui n’a pas laissé le malgache sans réaction.

En effet, dans un communiqué signé par son équipe et rendu public ce mercredi, Ahmad Ahmad annonce avoir adressé un recours au Tribunal Arbitral du Sport. «Cette décision n’a pas été rendue de façon juste et impartiale… De nombreux procédés surprenants ont été relevés… Les faits ont été présentés de manière largement contestables»  peut-on lire dans ce communiqué qui vise à relever le manque d’impartialité dans la procédure de la commission d’éthique qui s’est d’ailleurs (selon Ahmad) empressée à rendre sa décision exécutoire sans en communiquer le motif de la sentence. Des raisons assez suffisantes pour suggérer au malgache l’idée d’un recours auprès du TAS : «Un appel sera donc fait devant le TAS afin de contester cette décision incompréhensible et choquante. Cet appel sera par ailleurs assorti d’une demande d’effet suspensif, afin de ne pas aggraver le préjudice subi par le président ahmad, et lui permettre de mener campagne en vue de sa réélection à la tête de la CAF» conclut le communiqué.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE