" > FRANCK GHISLAIN ONGUÉNÉ : «LE CAMEROUN MANQUE L’OCCASION D’ENTRER DANS L’HISTOIRE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE» – CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

FRANCK GHISLAIN ONGUÉNÉ : «LE CAMEROUN MANQUE L’OCCASION D’ENTRER DANS L’HISTOIRE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE»

FRANCK GHISLAIN ONGUÉNÉ : «LE CAMEROUN MANQUE L’OCCASION D’ENTRER DANS L’HISTOIRE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE»

Sharinc is caring

Pour l’expert en marketing du sport, la désistement du cameroun à abriter le final 4 de la champions league africaine est un avœu d’incompétence; toute chose qui, lourde de consequences, va contribuer à davantage écorner l’image du Cameroun dans le continent.

Sur la question des conséquences !

«Le football n’est plus qu’un jeu ; dans le contexte géopolitique actuel du “Soft Power”, nous devons toujours trouver le Moyen de montrer au monde que nous sommes un pays fort, fier et capable de relever les challenges ! En marketing international, nous appelons cela le NATION BRANDING.

Ce désistement lamentable va nous être préjudiciable tant au niveau de l’image du Cameroun déjà très écornée sur le plan international depuis le glissement de novembre 2018, tant au niveau de notre capacité à prouver à l’Afrique que nous pouvons organiser le CHAN dans quelques semaines seulement.

Du point de vue économique, le Cameroun manque l’occasion de relancer progressivement son secteur touristique ; car le flux de délégations internationales attendues aurait pu permettre à l’industrie de l’hôtellerie de sortir légèrement de l’agonie économique Totale dans lequel elle se trouve. Toujours dans le registre des conséquences, le Cameroun manque une énorme opportunité de tester réellement et en grandeur nature ses infrastructures sportives dans des conditions de compétitions internationales ; ce qui laissera planer une épée de Damoclès sur le pays avant le CHAN qui est bien plus gourmand en ressources qu’un tournoi de “Final 4” de la CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE» explique l’expert en marketing.

Ce qu’on peut retenir !

Le Cameroun, au vu des éléments suscités, pouvait très bien relever ce défi ; effectivement le Covid19 a montré jusque-là sa dangerosité mais il est important de comprendre dès à présent que la vie devra continuer, l’on doit s’adapter et vivre avec cette maladie comme toutes les autres avant elle. D’ailleurs partout dans les pays les plus touchés, les compétitions sportives reprennent progressivement de plus belle. Chez nous en Afrique, nous politisons les questions techniques et à la fin de la journée nous ne sommes pas capables d’admettre nos incompétences ; à ce moment, nous utilisons le pauvre petit COVID19 comme cache-sexe ! Cette façon de toujours brandir la pandémie pour masquer les insuffisances managériales des uns et des autres nous serra très préjudiciable à court terme.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE