" > FOOTBALL LEAKS : LE PARIS SAINT-GERMAIN DANS LA TOURMENTE – CFOOT MAG
Connect with us

ETRANGER

FOOTBALL LEAKS : LE PARIS SAINT-GERMAIN DANS LA TOURMENTE

FOOTBALL LEAKS : LE PARIS SAINT-GERMAIN DANS LA TOURMENTE

Sharinc is caring

Les Football Leaks avaient prévu de ne pas lâcher le club parisien. Après plusieurs informations compromettantes sur certains joueurs de la formation francilienne, ces derniers reviennent à la charge avec cette fois de nouvelles révélations sur les transferts de Kylian Mbappé et Neymar lors du mercato estival 2017.

Les Football Leaks ont l’habitude de faire trembler le monde du football. A l’origine de plusieurs scandales comme celui lié à Cristiano Ronaldo et les accusations de viol à son encontre, ces derniers sont passés à nouveau à l’action avec comme principale cible, le Paris Saint-Germain. Le champion de France qui s’était déjà retrouvé malgré lui sur le devant de la scène suite à des soupçons d’évasion fiscale de certains de ses joueurs dont Angel Di Maria, tremble donc une nouvelle fois aujourd’hui. Il y a quelques jours, l’homme qui coordonne les Football Leaks avait révélé dans un entretien accordé à Bleacher Report, que le PSG et le Qatar étaient activement surveillés notamment pour l’attribution de la Coupe du Monde 2022 et les transferts records de Kylian Mbappé et Neymar.

L’intéressé a donc tenu parole, et les révélations publiées ce vendredi risquent de provoquer un gigantesque tollé au sein du club parisien. Ainsi, Mediapart et plusieurs de ses partenaires du réseau de médias européens European Investigative Collaborations (EIC) passent en revue l’historique des contrats sponsoring passés entre le Paris SG et des entreprises du Qatar depuis plusieurs années. On y apprend également les multiples tractations entre l’UEFA et le club francilien depuis 2013, et le rôle obscur joué par Michel Platini et Gianni Infantino. Objet de la discorde entre le Paris Saint-Germain et l’instance européenne ? Les contrats de sponsoring liant Paris à Qatar Tourism Autority qui rapportait initialement 215 millions d’euros au club de la capitale. Celui-ci a été dévalué par l’UEFA à 100 millions d’euros en 2014. Une décote qui s’est accompagnée d’une sanction de 20 millions d’euros et des restrictions financières notamment sur les transferts de joueurs.

L’UEFA exige que le PSG stoppe sa collaboration avec QTA en juin 2019

Mais depuis cette première sanction, le PSG demeure toujours dans le viseur de l’instance européenne. Encore plus depuis l’été 2017 où les dirigeants parisiens enrôlent successivement Neymar pour 222 millions d’euros puis Kylian Mbappé pour 180 millions d’euros. Deux arrivées qui plombent les finances parisiennes à hauteur de 166 millions d’euros de charges annuels pendant cinq ans. Ce que le fair-play financier condamne avec la plus grande fermeté. La chambre d’instruction examine à nouveau le dossier PSG et l’oblige à ne pas renouveler sa collaboration avec QTA après le 30 juin 2019. Un contrat qui a été dévalué à 145 millions d’euros entre temps par l’UEFA.

« Par cette décision, connaissant nos comptes […] l’UEFA, seule ou poussée par d’autres clubs et une ligue […] hispanisante, dit que le PSG est obligé de vendre un de ses gros joueurs pour être à l’équilibre en 2019-2020. Ça tombe bien, qu’est-ce qu’on peut lire dans la presse espagnole en ce moment ? Neymar au Barça, Neymar au Real, Mbappé dans un grand club », peste ainsi Jean-Claude Blanc sur Mediapart. Le directeur général du Paris SG. Ce dernier a vite effectué le calcul, son club va devoir trouver la bagatelle de 300 millions d’euros l’été 2019 pour renflouer ses caisses ! Une mission qui paraît presque irréalisable sauf si le club parisien parvient à céder un des membres de sa MCN. Edinson Cavani, Neymar ou Kylian Mbappé pourraient donc être contraints de quitter rapidement la capitale. C’est une véritable bombe qu’a déclenché Football Leaks et ce n’est sans doute pas terminé !

Source : FootMercato

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS ETRANGER