" > FINAL 8 : KARL TOKO EKAMBI SANS COMPLEXE POUR AFFRONTER MAN CITY – CFOOT MAG
Connect with us

ETRANGER

FINAL 8 : KARL TOKO EKAMBI SANS COMPLEXE POUR AFFRONTER MAN CITY

KARL TOKO EKAMBI OLYMPIQUE LYONNAIS

FINAL 8 : KARL TOKO EKAMBI SANS COMPLEXE POUR AFFRONTER MAN CITY

Sharinc is caring

En conférence de presse ce matin, l’attaquant international camerounais s’est montré ambitieux dans son approche du match de ce samedi face à Manchester city.

Après avoir renversé la Juve de Cristiano Ronaldo, l’Olympique lyonnais s’apprête à affronter un autre cador du football Européen. À trois jours de cette rencontre cruciale en aller simple face aux citizens de Pep Guardiola, Karl Toko Ekambi était en conférence de presse pour évoquer cette grande affiche. Il n’a pas manqué l’occasion d’effacer l’ombre du moindres complexe d’infériorité.

«Si on est là, c’est qu’on fait partie des huit meilleures équipes d’Europe cette saison» a lancé l’ancien joueur de Villareal qui a enchaîné en ces termes : «tout se joue sur un match, c’est un peu le même style que la Coupe de France, a-t-il rappelé. Ce n’est pas forcément la meilleure équipe qui gagne. Il faut rester concentrés, faire le moins d’erreurs possible. On sait que City c’est l’une des meilleures équipes d’Angleterre, c’est la meilleure attaque, il faut s’adapter à cela, c’est-à-dire ne pas prendre de but et faire le maximum pour en mettre»

Des déclarations qui traduisent l’ambition de l’international camerounais, mais qui marquent surtout une rupture avec tout prétendu complexe d’infériorité, même si le natif de Douala reconnaît le danger que représentent Kevin Debruyne et ses camarades : «Il faut se mettre en tête que City est une grande équipe, mais l’OL aussi a réussi à se qualifier. Il faut penser à nos forces, se dire que tout est possible sur ce match. (…) Il est possible qu’il y ait moins de pression chez nous, mais on sait aussi qu’on joue notre saison sur ça, un petit peu… Je ne dirais pas qu’on a un rôle de Petit Poucet» conclut-il.

Rappelons au passage que Manchester City et l’OL s’étaient déjà affrontés la saison dernière en phase de poule, et les Français avaient tiré le meilleur de cette double confrontation avec une victoire (2-1) à l’Etihad et un match nul (2-2) à Lyon.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS ETRANGER