" > FC PORTO : RIEN NE VA PLUS POUR VINCENT ABOUBAKAR – CFOOT MAG
Connect with us

ETRANGER

FC PORTO : RIEN NE VA PLUS POUR VINCENT ABOUBAKAR

FC PORTO : RIEN NE VA PLUS POUR VINCENT ABOUBAKAR

Sharinc is caring

Ecarté totalement du groupe lors de la 31e journée devenu le 6e choix des attaquants, les dirigeants du club multiplient les coups contre l´international Camerounais.

Vincent Aboubakar vit un véritable calvaire au Fc Porto en cette fin de saison, les dirigeants du club ne se cachent plus pour signifier au Lion Indomptable, qu´il n´a plus sa place là. Relégué par le staff technique à jouer les seconds rôles, le Camerounais a connu pire situation lors de la 31e journée du championnat. Vincent Aboubakar poussé vers la porte de sortie, le « Chouchou » d´hier est devenu l´élément indésirable au club. Réduit au statut remplaçant, c´est désormais au banc de touche, qu´il participe au jeu. Tous les espoirs d´une éventuelle titularisation, se sont envolés jeudi dernier. Contre toute attente, le joueur n´a pas été retenu dans l´effectif par le coach Sérgio Conceição, qui par ce choix, démontre que le joueur n´entre plus dans ses plans. Un autre véritable coup de massue pour Vincent, lui qui aura connu des situations compliquées, entre blessures musculaires et de genou. Bien que bien portant physiquement, le club n´entend plus compter sur lui, multipliant les actes pour se séparer de lui.

Le Camerounais est devenu le 6e choix des attaquants des Dragons, une situation difficile pour le buteur. Cela peut se vérifier, comme ce fut le cas lors des matchs de pre-saison, il n’a en effet joué que 7 minutes de jeu contre Fulham, 11 minutes face au Betis, est entré en jeu à la 89e minute contre Getafe et n’a pas été utilisé lors du match face à l’AS Monaco. Vincent Aboubakar n´a disputé que cinq matchs sur 31 en championnat. En dépit de tout, l´ancien joueur de Coton sport, tentera de décrocher un second titre personnel de champion du Portugal, après celui de 2014. Rendu à la 31e journée, le Fc Porto est leader avec 76 points, bien parti pour décrocher son de 29e titre. Mais en attendant la fin, Vincent lorgne déjà ailleurs, il est sur les tablettes de bons nombres de clubs européens, prêts à s´attacher ses services. En Turquie, Besiktas serait sur le coup, d’autant que les Dragons ne pourront plus réclamer un tarif de 50 M€, soit le montant de la clause libératoire du joueur. En France, Saint-Etienne est intéressé, il a entrepris des approches pour le faire signer.

Le Jour

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS ETRANGER