" > ÉQUIPE DU CAMEROUN (F) – NJOYA AJARA : «IL FAUT LAISSER TRAVAILLER LE SELECTIONNEUR» – CFOOT MAG
Connect with us

CFOOT MAGAZINE

ÉQUIPE DU CAMEROUN (F) – NJOYA AJARA : «IL FAUT LAISSER TRAVAILLER LE SELECTIONNEUR»

ÉQUIPE DU CAMEROUN (F) – NJOYA AJARA : «IL FAUT LAISSER TRAVAILLER LE SELECTIONNEUR»

Sharinc is caring

À quelques jours du match décisif qui oppose l’équipe Zambienne aux lionnes Indomptables, Njoya Ajara a réaffirmé son soutien au sélectioneur Alain Djeumfa.

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR LIRE L’INTERVIEW ⤵️

Pourtant très critiqué de l’exterieur, Alain Djeumfa a bien le contrôle et même l’adhésion de l’ensemble de son vestiaire. Après une victoire dans la douleur face à la Zambie (3-2) en match aller à Yaoundé, Nchout Njoya Ajara, a de nouveau témoigné son soutien à son entraineur : « C’est un monsieur pour qui j’ai beaucoup de respect, on travaille ensemble depuis longtemps car avant d’être entraîneur principal il a été notre préparateur physique. Il nous connaît par coeur. J’espère qu’on va continuer à travailler ensemble et se qualifier pour les Jeux Olympiques» a déclaré la goléador de Valerenga dans un entretien accordé à CFOOT Magazine.

S’il est évident que l’équipe n’évolue pas techniquement à son meilleur niveau, la première dauphine du dernier ballon d’or Africain croit qu’il faut un temps d’adaptation à l’entraineur et aux joueuses : « C’est vrai que ce n’est pas facile, et ça les gens doivent le comprendre. Le coach vient de prendre l’équipe et est entrain de rajeunir l’effectif. C’est un bon risque, et ça demande du temps. Aussi on oublie que le temps de préparation et d’adaptation avec les filles qui évoluent au pays est très court, alors il faut qu’on laisse le coach travailler».

Sur un plan strictement personnel, Ajara pense devoir beaucoup à Alain Djeumfa qui selon elle, “est pour beaucoup” dans sa progression et son niveau actuel.

Njoya Ajara est aussi brièvement revenue sur la cérémonie des CAF AWARDS, et pense que si elle n’a pas pu être sacrée ballon d’Or, Son Entraineur au moins méritait d’être consacré dans sa Catégorie : «Si nous avons la meilleure équipe c’est grâce aux décisions et aux choix de notre sélectionneur. C’est son travail qui nous rend meilleures. Il méritait le titre de meilleur entraîneur» explique-t-elle.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CFOOT MAGAZINE