" > ÉQUIPE DU CAMEROUN: CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA CONFÉRENCE DE CONCEICAO – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

ÉQUIPE DU CAMEROUN: CE QU’IL FAUT RETENIR DE LA CONFÉRENCE DE CONCEICAO

Présent en conférence de presse ce mardi à 11h au siège de Fecafoot, l’entraîneur sélectionneur Antonio Conceiçao a dévoilé sa liste de 24 joueurs sélectionnés pour la double confrontation face au Mozambique. Le technicien Portugais a tenu à expliquer ses choix.

« Je l’ai dit et je le répète, l’équipe nationale du Cameroun est ouverte à tous les joueurs. Je suis un homme de parole. On fait un gros travail d’observation et d’analyse avec le staff. On fait ce travail dans la discrétion. Je veux passer un message à ceux qui ont joué dans les catégories jeunes que la porte est ouverte et que nous sommes attentifs à leur travail. »

« Pour le match du Mozambique, en fonction de la pandémie, il est possible que des joueurs partent et que nous soyons contraints d’en appeler d’autres. »

« Aboubakari Sidiki est un joueur qu’on suit depuis un certain temps. Il a un futur certain mais aujourd’hui le championnat camerounais n’a pas commencé. On a besoin de joueurs compétitifs avec du rythme. On le suit, on est attentif d’où sa présence dans la liste des présélectionnés. Aujourd’hui, j’ai choisi des joueurs qui évoluent dans des championnats compétitifs. »

« En tant que sélectionneur, j’ai essayé de contacter plusieurs joueurs qui avaient un passé avec la sélection. C’est le cas de Bahoken, Njie, Matip et de Nkoulou. On s’est déplacés directement à Turin pour rencontrer le joueur afin de lui faire part de notre vision. Il a eu une image assez négative de la sélection d’où son absence pendant trois ans. Je suis allé à Turin pour lui dire que la porte était ouverte. Après cette réunion, le joueur a dit qu’il allait réfléchir. Avant le match contre le Mozambique, le joueur s’était rendu disponible pour venir en sélection mais les choses ont changées. Le match a été annulé à cause du Covid. Il faut qu’on respecte leur choix. Il n’y a aucun conflit avec le joueur. »

« On a une liste élargie de 40 à 50 joueurs, des joueurs qui sont observés tous les jours par notre bureau d’analyse. Sur cette liste, il y a des jeunes joueurs binationaux qui évoluent dans des grands clubs européens. On essaye de sensibiliser en ayant un contact permanent, par moi-même et mon staff, avec les joueurs et leur famille afin d’évaluer leur disponibilité à venir représenter l’équipe nationale du Cameroun. C’est un travail qui demande de la patience et du professionnalisme. Si vous regardez attentivement ma liste, vous verrez qu’il y a quatre ou cinq U23 donc c’est un travail de continuité qui est fait avec les sélections jeunes pour la sélection principale. Je me penche sur les joueurs qui ont de la qualité pour pouvoir représenter notre pays. Je ne me base pas sur l’âge mais sur les compétences donc indépendamment de leur âge, si un joueur est ouvert à venir représenter le pays, la porte est ouverte»

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE