" > ELITE ONE CAMEROUN : BILAN COMPLET APRÈS 15 JOURNÉES – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

ELITE ONE CAMEROUN : BILAN COMPLET APRÈS 15 JOURNÉES

ELITE ONE CAMEROUN : BILAN COMPLET APRÈS 15 JOURNÉES

Sharinc is caring

Revenu à son format traditionnel cette saison, le championnat de première division du Cameroun impressionne par la révélation de certaines équipes comme surprises, confirmations et même déceptions.

Union de Douala confirme sa petite forme

Rien ne va plus au sein de l’équipe de Franck Happi. Maintenue en première division la saison dernière grâce aux barrages, les Nassara Gamakaï (4 victoires, 4 nuls, 7 défaites) continuent de surfer sur leur spirale négative de la saison dernière. Pourtant en forme en tout début de saison avec un Samuel Nlend tout feu tout flamme, ils vont désormais de contre performances en contre performances. Actuellement 17e et avant derniers au classement, les Nassara doivent à coup-sûr profiter de cette trêve pour repartir sur de nouvelles bases, surtout avec l’arrivée de Richard Towa à la tête de l’équipe en remplacement de Daniel Walinjom. Le challenge s’annonce donc excitant, et Franck Happi semble en avoir pris la mesure avec les récentes signatures de Manga Mba, Loïc Feudjou et Cédric Chenkam.

La surprise PWD de Bamenda

Comme l’Union de Douala, les Abakwa Boys doivent leur maintien en elite One aux barrages disputés en fin de saison dernière, mais, vivent une toute autre histoire cette saison. Malgré des débuts largement mitigés, les hommes de David Pagou vivent désormais comme dans un rêve Hollywoodien. Ils sont d’ailleurs sur une impressionnante série de neuf matchs consécutifs sans la moindre défaite, mais surtout sur un cinglant 5-1 infligé à Apejes de Mfou avant la trêve. Séduisant dans le jeu et récompensé par des résultats positifs, PWD de Bamenda est sans aucune contestation la surprise de cette première moitié de saison et ne devrait donc pas se louper sur la dernière ligne droite dès janvier.

Coton Sport reprend le contrôle

Difficile de faire mieux que le Coton Sport de Garoua en Elite One au Cameroun. Les hommes d’Emmanuel Ndoumbè Bosso sont actuellement leader d’un championnat assez disputé, et maintiennent le rythme depuis les toutes premières journées. En légère baisse la saison dernière, les Cotonculteurs ont visiblement à coeur de reconquérir leur couronne perdue au profit d’Ums de Loum. Le retour au format traditionnel du championnat est aussi un avantage pour Kamilou Daouda et ses coéquipiers qui, à la faveur de la formule des Play-off, s’étaient retrouvés en grande difficulté la saison dernière. Meilleure attaque du championnat et premier au classement général avec 31 points, Coton Sport confirme sa forme et sa constance en championnat depuis quelques décennies. Ils sont visiblement indéboulonnables.

Bamboutos de Mbouda dans la tourmente

C’est l’une des équipes les plus imprévisibles du championnat. Promus la saison dernière, les Mangwa Boys sont arrivés en Élite One avec pour ambition de “tout casser”, mais sont visiblement entrain de “se casser le nez”. Les hommes de Laurent Djam inquiètent désormais plus qu’ils ne rassurent, ceci malgré le recrutement géant effectué en tout début de saison. Après 15 journées, les mangwa boys bien que pas définitivement largués au classement donnent tout de même des motifs d’inquiétude, ceci avec notamment une moyenne de 1,4 point par match, mais surtout une défense qui encaisse aussi un but par match. Déjà sur la sellette, Laurent Djam a désormais le devoir de vite faire prendre la mayonnaise au risque de s’attirer des ennuies avec les dirigeants. ​CF

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN