" > ELITE ONE – 24E JOURNÉE : UNION VEUT CONFIRMER SA FORME, COTON VEUT STOPPER L’HEMORRAGIE – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

ELITE ONE – 24E JOURNÉE : UNION VEUT CONFIRMER SA FORME, COTON VEUT STOPPER L’HEMORRAGIE

ELITE ONE – 24E JOURNÉE : UNION VEUT CONFIRMER SA FORME, COTON VEUT STOPPER L’HEMORRAGIE

Sharinc is caring

Les deux équipes aux dynamiques opposées s’affrontent ce dimanche à Garoua avec pour unique objectif la victoire.

Difficile de trouver plus allechant ce dimanche en Elite One au Cameroun en terme d’affiche. Plus qu’un simple match, la confrontation entre Cotonculteurs et Nassara est un véritable classic du football camerounais et les points y valent toujours chers. Dans un contexte marqué par une descente aux enfers pour les Nordistes et un réel regain de forme coté “Doualais”, le résultat vaudra bien plus que trois points pour l’une comme pour l’autre équipes, car plus qu’une question de victoire, l’enjeu sera aussi et surtout la defense de son orgueil personnel.

Ce qu’enseigne l’histoire !

Lhistorique des confrontations entre les deux équipes dans la dernière decennie renseigne qu’en 20 matchs disputés Coton domine avec 11 victoires, 6 nuls et 3 défaites. Pour retrouver la dernière défaite de Coton à Garoua face à l’Union de Douala, il faut remonter au 22 juillet 2012 (0-1). Depuis cette date, Union n’a plus inscrit qu’un seul but lors de tous ses déplacements à Garoua, mais en a encaissé 8 (en 5 deplacements depuis 2012). Lors de leur dernière confrontation (en phase aller) les deux équipes s’étaient séparées sur un score de parité de 2-2 à Limbé.

Les Clés de la rencontre

Coton – Union c’est d’abord un duel entre deux personalités du football camerounais, en l’occurence Emmanuel Ndoumbè Bosso et Richard Towa, entraineurs respectifs des deux équipes. Expérimentés, les deux hommes se livreront à coup-sûr une grosse bataille tactique dans laquelle, chacun essayera d’utiliser ses forces, et profiter des faiblesses de l’adversaire. Ainsi l’attaque hyper prolifique (8 buts lors des trois dernières rencontres) de l’Union de Douala associée à sa defense de fer (zéro but encaissé en trois matchs) devront essayer de destabiliser la très fébrile équipe du Coton Sport pour ainsi briser le signe indien. Coton pour sa part devra pour s’ensortir s’en remettre au genie tactique de Ndoumbè Bosso pour reussir à allier solidité défensive et efficacité offensive. Malheur donc au perdant.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN