" > EQUIPE DU CAMEROUN : KARL TOKO EKAMBI, «RENAÎTRE OU DISPARAÎTRE» – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

EQUIPE DU CAMEROUN : KARL TOKO EKAMBI, «RENAÎTRE OU DISPARAÎTRE»

Sharinc is caring

Brillant en club et fantomatique en sélection, Karl Toko Ekambi a, à la faveur de cette double confrontation face au Nigeria, l’occasion de “renaître, ou disparaître”.

L’homme et la sélection !

Karl Toko-Ekambi débute avec les lions indomptables  le 6 juin 2015. Le sélectionneur allemand Volker Finke convoque donc l’attaquant qui évoluait à Sochaux, nommé pour le trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 2, pour affronter le Burkina Faso. Toko-Ekambi entre en jeu à la 67e minute. 20 minutes après son entrée en jeu, il délivre sa première passe décisive sous les couleurs africaines du Cameroun pour Clinton Njie qui marquera un doublé dans les cinq dernières minutes du match. Le Cameroun s’impose 3 buts à 2: On pense alors, à la faveur de cette passe décisive, avoir trouvé un futur crack, Sauf que depuis 2015, on semble attendre éternellement.

Toko Ekambi, double-face !

Impressionnant en club avec l’Olympique Lyonnais cette saison et bien avant avec Villareal, et le Sco d’Anger Karl Toko Ekambi n’a jamais su produire le quart de ses performances de club en sélections. Avec 14 buts et 5 passes décisives cette saison à Lyon, il est l’attaquant le plus décisif (en club) actuellement présent au sein des lions indomptables. Généreux dans les efforts défensifs et souvent présent dans la zone de finition, Toko Ekambi s’est affirmé jour après jour comme un élément indispensable du dispositif Lyonnais. Sauf qu’en sélection nationale, on a l’impression de voir “le cousin de Toko Ekambi”.

Pour retrouver le dernier but du Lyonnais en sélection, il faut remonter au mois de juin 2019, alors que les lions affrontaient le Mali en amical, préparatoire à la CAN. Depuis lors, le public attend de revoir Toko Ekambi décisif, en vain. Le plus gênant au-delà de son inefficacité, c’est surtout son incapacité à s’adapter au style de la sélection, en étant tout au moins un facilitateur de jeu pour ses partenaires. Parfois en manque de repères sur le terrain avec les lions, cette double confrontation face au Nigeria lui donne l’occasion de “renaître” avec les lions, car il est très attendu.

Pour rappel, Karl Toko Ekambi, avec la sélection nationale depuis 2015, c’est 3 buts inscrits en 33 matches disputés, soit 1 but tous les 11 matches. Des statistiques qu’il faudra très vite améliorer, au risque de “disparaître”.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE