" > COUPES AFRICAINES : LES CLUBS CAMEROUNAIS EN BALLOTAGE DÉFAVORABLE – CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

COUPES AFRICAINES : LES CLUBS CAMEROUNAIS EN BALLOTAGE DÉFAVORABLE

COUPES AFRICAINES : LES CLUBS CAMEROUNAIS EN BALLOTAGE DÉFAVORABLE

Sharinc is caring

Seuls représentants camerounais en coupes africaines,  UMS de Loum et Stade Renard de Melong jouent leur qualification ce week-end, mais partent avec le désavantage des statistiques. 

Stade Renard Condamné à l’exploit !

Battu 2-0 par les congolais de Motema Pembe en match aller il y’a deux semaines, les vainqueurs de la coupe du cameroun doivent revoir leurs plans s’ils veulent continuer l’aventure africaine. Si leur entraîneur Bertin Ebwellé joue les optimistes en relevant que “tout reste encore possible”,  l’environnement et l’ambiance au sein du club marquent plutôt un contraste manifeste. Une préparation tronquée, un entraîneur appelé à la dernière minute, des schémas tactiques bien mal assimilés faute de temps, et ceci conjugué à l’absence de l’attaquant Tamo qui est l’atout offensif numéro 1 du club,   tout semble destiner Stade Renard de Melong à l’elimination. Seul l’avantage du domicile pourrait permettre aux camerounais de se surpasser et réaliser cet exploit tant souhaité demain dès 15h30 minutes.

UMS de Loum doit briser le signe indien !

Tenus en échec 0-0 sur leurs propres installations, les champions du Cameroun doivent réaliser l’impossible au stade des Martyrs, forteresse imprenable des congolais de l’as Vita club. Si le score semble flatteur pour les Camerounais, la difficulté réside dans l’invincibilité des congolais à domicile. Deuxième du dernier championnat Congolais, l’as Vita club n’a perdu aucun match à domicile. Le dernier revers à domicile de Yannick Bangala et ses coéquipiers remonte au 4 février 2018; plus de 18 mois donc que les congolais ne se sont plus inclinés au stade des Martyrs. Il faudra donc un Ums des grands jours pour briser le signe indien. Seule lueur d’espoir pour les Camerounais, le match nul avec but, car,  la règle doublant les buts inscrits à l’extérieur en cas d’égalité. 

Il faudra donc s’armer de courage, d’audace, mais surtout avoir un 100℅ de réussite pour franchir l’étape suivante pour les représentants Camerounais.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE