" > CORONAVIRUS : LE DON DE SAMUEL ETO’O DIVISE L’OPINION PUBLIQUE – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

CORONAVIRUS : LE DON DE SAMUEL ETO’O DIVISE L’OPINION PUBLIQUE

CORONAVIRUS : LE DON DE SAMUEL ETO’O DIVISE L’OPINION PUBLIQUE

Sharinc is caring

La fédération camerounaise de football a reçu de l’ancien capitaine des lions indomptables un important don en nature destiné aux footballeurs amateurs et d’Elite: un don qui a le mérite de diviser l’opinion publique.

C’est Achille Biakan, Manager Général de Fc Cask de Bafoussam qui a ouvert la porte à la polémique, ceci à travers une punchline lachée auprès de nos confrères de Gigafoot: «Eto’o a joué au football et sait de quoi ont besoin des joueurs. Les joueurs n’ont pas besoin du riz en cette période. La Fécafoot aurait dû conseiller ceux qui sont autour de Samuel Eto’o qu’il puisse aussi soutenir financièrement les joueur» a-t-il confié à nos confrères. En effet, avec le don du triple vainqueur de la Champions League, chaque joueur devrait recevoir environ 5kg de riz, une bouteille d’huile raffinée, quelques bouteilles d’eau, de la tomate, et deux cache nez: «de quoi faire un bon riz sauté» nous a confié un joueur d’élite Two sous anonymat.

Loin d’apprécier ce geste de l’ex Goleador camerounais, Achille Biakan estime que le don de Samuel Eto’o est plus injurieux qu’autre chose : «On n’aide pas un joueur avec deux ou trois kilos de riz. C’est plutôt de l’insulte envers les footballeurs. Je pense qu’Eto’o lui-même, quand il était à l’équipe nationale, n’acceptait pas certaines choses… pourquoi aujourd’hui, il doit insulter ses petits-frères qui pratiquent le même football ?» conclut-il.

Si ce don est mal perçu par certains, d’autres en revanche veulent rester sur l’esprit du don; c’est le cas de Franck Eric DIFFO, journaliste de sport : «C’est une polémique inutile. C’est un don, et il est libre de donner ce qu’il veut et peut donner. Après chacun est libre de prendre ou pas» soutient-il, un avis largement partagé par Patrice Owona, entraineur de football : «Ce geste très symbolique de Samuel Eto’o est loin d’être une insulte, mais un élan de générosité. Je lui dis merci en invitant d’autres à lui emboîter le pas.»

Chez les joueurs aussi, l’on accueille plutôt le don avec beaucoup de reconnaissance. C’est notamment le cas d’Arouna Dang, l’attaquant de Bamboutos de Mbouda : «C’est un geste qu’il faut encourager. Samuel n’avait pas l’obligation de le faire; S’il l’a fait, cela suppose qu’il a une pensée pour tous ces joueurs actuellement en difficulté. C’est tout le contraire de certains présidents de clubs qui ont carrément abandonné les joueurs à leur sort».

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN