" > CLAP DE FIN POUR GAËLLE ENGANAMOUIT – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

CLAP DE FIN POUR GAËLLE ENGANAMOUIT

CLAP DE FIN POUR GAËLLE ENGANAMOUIT

Sharinc is caring

La footballeuse a posté hier sur les réseaux sociaux une annonce qui ressemble fortement à des adieux.

9 juin 2020. Un jour bien particulier pour Gaëlle Enganamouit puisqu’elle célébrait hier son 28e anniversaire. C’est également ce jour qu’elle a choisi pour poster, sur les réseaux sociaux, un message : « End. Thanks for all ». Quatre mots simples qui ressemblent à s’y méprendre à des adieux au football. Une décision d’ailleurs confirmée en off par certains proches de la joueuse qui pourrait bientôt s’exprimer sur le sujet. En attendant donc, la nouvelle continue de susciter diverses interrogations. Même si elle ne surprend pas vraiment. L’attaquante traîne en effet depuis plus de trois ans des soucis physiques, notamment une blessure au genou, qui ne lui auront pas permis de retrouver le niveau qui a été le sien il y a quelques années. Depuis la coupe du monde 2019 en France ponctuée par l’élimination du Cameroun en 1/8e de finale, Gaëlle Enganamouit n’avait plus été convoquée en sélection nationale. Ni revue en club depuis la fin de son contrat avec Malaga en 2019.

Il faut dire que la joueuse apparaît comme un symbole fort de la reconnaissance du football féminin au Cameroun. Une discipline jusque-là quelque peu traitée avec condescendance. Le pays entier la découvre vraiment lors du premier match des Lionnes indomptables à la coupe du monde 2015 au Canada grâce à son triplé contre l’Equateur et sa crinière de lionne. En club, elle termine meilleure buteuse du championnat suédois avec 18 réalisations sous le maillot d’Eskiltuna, le vice-champion. Elle est sacréejoueuse africaine 2015 par la CAF et reste la seule joueuse camerounaise à avoir obtenu cette récompense.

Issue des quartiers populaires, Gaëlle Enganamouit aura joué plus d’une dizaine d’années avec les Lionnes indomptables, participant à six CAN, deux coupes du monde, deux éditions des Jeux africains et un tournoi olympique en 2012. En clubs, après avoir fait les beaux jours de Lorema au Cameroun, elle a notamment évolué en Serbie, en Norvège, en Suède, en Chine et en Espagne. En janvier 2019, elle inaugure la première académie dédiée à la formation du football féminin, la Rails football Academy qui demeure désormais sa priorité.  

Cameroon Tribune

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN