" > CHAN CAMEROUN 2021: COTONSPORT DE GAROUA, ET SI C’ÉTAIT LA SOLUTION – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

CHAN CAMEROUN 2021: COTONSPORT DE GAROUA, ET SI C’ÉTAIT LA SOLUTION

Sharinc is caring

Désespérés,
Désabusés
Désemparés,
Dégoutés,
Découragés,
Démobilisés,

Ce sont les états par lesquels sont passés les supporters de l’équipe nationale amateure du Cameroun, à sept jours exactement du match d’ouverture du CHAN qui se joue au Cameroun. Certain depuis très longtemps d’être qualifié pour ce tournoi majeur en tant que pays hôte, le Cameroun avait confié les rênes de l’équipe nationale amateure à Clément Arroga, jeune entraineur formé en Espagne, qui a multiplié les rassemblements, le championnat du Cameroun étant arrêté depuis mathusalem.

Malheureusement, la mayonnaise n’a jamais pris. Toutes les conditions ont-elles été prises pour assurer la réussite ? On peut en douter. Il se pourrait même que quelques belles peaux de bananes aient malicieusement été glissées dans sa roue. Quoi qu’il en soit, le couperet est tombé. Exit Arroga, remplacé par l’expérimenté Martin Ndtoungou Mpilé. Mais la descente aux enfers continue. L’équipe vient de finir à la dernière place du mini-tournoi préparatif joué à Yaoundé, avec la pire attaque, et la plus mauvaise défense.

Et voilà le Cameroun pris dans ses propres turpitudes. Depuis plus de deux ans, on n’a joué que quelques matches, de ce qu’on appelle abusivement championnat professionnel. Depuis la première vague du convid-19 en avril, tout a été arrêté. Les joueurs n’ont aucun match officiel dans les jambes. On se demande d’ailleurs par quel miracle les entraineurs ont pu faire leurs sélections. On bricole, on colmate, on improvise, en espérant que la chance nous amène au titre.

Mais la croyance stupide selon laquelle « Le Cameroun c’est le Cameroun ! Et plus on bricole, plus on est fort » trouve ses limites. Les autres pays travaillent sérieusement, et le gap qui existait naguère a disparu. Le Cameroun vient d’être humilié par le Niger et la Zambie. Du coup, on peut se poser la question de savoir si remplacer l’équipe nationale A’ par Cotonsport de Garoua, seul club camerounais encore qualifié pour les compétions africaines ne pourrait par être une solution. Sans championnat, Cotonsport s’est préparé méthodiquement. Le groupe a de la cohésion, les joueurs se connaissant depuis plusieurs saisons. Et de toutes façons, le résultat ne peut pas être pire que ce qu’on voit actuellement.

Claude KANA
Historien du football

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN