" > CHAN 2021 : JULES ABAH ONANA «LE CAMEROUN N’EST PAS FAVORI» – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

CHAN 2021 : JULES ABAH ONANA «LE CAMEROUN N’EST PAS FAVORI»

L’entraîneur de la Colombe du Dja et Lobo annonce les couleurs de ce à quoi pourrait ressembler la prestation des lions A’ lors du prochain CHAN qu’abrite le Cameroun : il invite ses compatriotes à renoncer à l’utopie, car le pays hôte ne comptant pas parmi les favoris.

Réputé ne pas faire dans la langue de bois, Jules Abah Onana a très souvent brillé par ses prises de positions assez objectives et tranchées. Dans un entretien qu’il a récemment accordé à la rédaction de Cfootmag.com , l’entraîneur de la Colombe s’est penché sur l’éventuelle performance des lions A primes au prochain CHAN.

Loin de tout chauvinisme outrancier propre au camerounais du football, Abah Onana invite les camerounais à un peu plus de réalisme : « C’est une grave erreur que nous commettons au Cameroun, celle de penser que nous devons absolument remporter ce CHAN parcequ’il se dispute chez nous. N’oublions pas qu’on a jamais franchi le cap des quarts de finale dans cette compétition et que nos clubs ne sont pas parmi les meilleurs en Afrique» soutient le technicien.

D’après Jules Abah Onana, “la gagne à tout prix” encrée dans les esprits des camerounais ne se fonde donc sur rien d’objectif, car dans son histoire la plus récente, le Cameroun n’a jamais réalisé de performance avec ses équipes constituées de joueurs locaux. Toute chose qui retire l’ombre de la moindre légitimité à un quelconque statut de favori au Cameroun : « Il est donc évident que le Cameroun ne parte pas favori dans la compétition. Il faut arrêter de rêver et se mettre au travail, même si je reste persuadé qu’impossible n’estpas Camerounais» enchaine l’entraîneur.

Pour davantage corroborer ses propos, Abah Onana convoque les nombreuses difficultés que traverse actuellement le football au Cameroun, bien que n’excluant pas totalement une surprise : «On a souvent gagné d’autres compétitions sans en être favori, mais si on est honnête on doit reconnaître que nos chances sont très limitées pour ce chan; surtout avec le contexte actuel de notre football et ses nombreux problèmes » conclut le technicien.

Les lions A primes doivent donc briser le signe indien en franchissant d’abord le cap des quarts de finale avant, avant de rêver de l’idée d’un éventuel exploit pour déjouer le pronostic de Jules ABAH Onana. Début des hostilités le 16 janvier prochain.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE