" > CHAN 2020 : LE SÉLECTIONNEUR DE L’OUGANDA VISE LES QUARTS DE FINALE – CFOOT MAG
Connect with us

CAN FEMININE 2018

CHAN 2020 : LE SÉLECTIONNEUR DE L’OUGANDA VISE LES QUARTS DE FINALE

CHAN 2020 : LE SÉLECTIONNEUR DE L’OUGANDA VISE LES QUARTS DE FINALE

Sharinc is caring
Représentant de l’Afrique de l’Est, l’Ouganda s’est qualifié pour chaque édition du Championnat d’Afrique des Nations Total (CHAN) depuis 2011, sans jamais réussir à s’extirper de la phase de groupes.

Il s’agit d’une statistique que le nouvel entraîneur Jonathan McKinstry a hâte de réécrire alors qu’il prépare ses poulains pour le grand évènement de 2020 qui se tiendra au Cameroun du 4 au 25 avril prochain.

L’Ouganda s’est qualifié dans la zone Centre-Est après des victoires sans faille sur la Somalie et le Burundi et McKinstry espère pouvoir reproduire cette forme lors du tournoi final.

« Nous sommes en bonne position pour le tournoi CHAN et nous sommes prêts pour cela. J’ai hâte de franchir les prochaines étapes et de me qualifier pour les quarts. Nous avons le talent pour aller très loin dans le tournoi et nous avons juste besoin de nous donner à 100 pour cent dans les matchs », a déclaré l’Irlandais.

Il ajoute: «Notre plus grande menace est nous-mêmes. Nous devons nous assurer que nous performons à chaque match car il y a suffisamment de talent dans l’équipe. Nous ne pouvons pas être complaisants. »

Les Cranes de l’Ouganda ont été tirés au sort dans la poule C après le tirage à Yaoundé lundi soir et affronteront le champion en titre le Maroc, le Togo dont c’est la première participation et le Rwanda, une équipe d’Afrique de l’Est.

Le match face au Rwanda, qui sera le premier de l’Ouganda pour la compétition, sera particulièrement spécial pour McKinstry. La meilleure performance du Rwanda au tournoi a été en 2016 quand ils l’ont organisé avec l’Irlandais comme entraîneur.

Ils ont atteint les quarts de finale, s’inclinant en prolongation contre les futurs champions de l’édition, la RD Congo.

Le tacticien a hâte de retrouver le Rwanda, affirmant qu’il jouera contre des amis et des joueurs qu’il a aidé à développer, même si cette amitié sera abandonnée pendant 90 minutes.

«Je connais très bien le Rwanda parce que j’étais là pendant un certain temps et beaucoup de joueurs de leur équipe ont fait leurs premiers débuts en équipe nationale avec moi. J’attends ce match avec impatience », a déclaré McKinstry.

«Dans l’ensemble, c’est un groupe intéressant car nous avons une équipe nord-africaine, une équipe ouest-africaine et deux équipes est-africaines. Le Togo fera ses débuts, ce sera quelque chose de nouveau pour eux car ils sont un peu inexpérimentés mais ils ont également un entraîneur expérimenté à Claude Le Roy. Le Maroc sera définitivement difficile car ils sont les champions en titre et ont l’une des meilleures ligues locales d’Afrique », a-t-il déclaré.

Le tacticien qui a mené les Cranes jusqu’à la victoire au CECAFA Senior Challenge Cup sur leur territoire en décembre dernier a déclaré que le tournoi leur avait donné une plate-forme favorable pour commencer leur construction.

Ayant déjà mis en place ses structures et ses systèmes de jeu dans une situation compétitive, McKinstry n’aura plus qu’à faire un peu de polissage au début de l’entraînement.

Il manquera cependant deux joueurs en Joel Madondo et Allan Okello, les deux stars étant respectivement parties pour le Maroc et l’Algérie. Cependant, McKinstry est imperturbable et pense qu’ils ont toujours une équipe solide.

“Nous avons une équipe d’environ 45 joueurs que nous suivons et nous en appellerons 32 pour un camp d’entraînement à partir du 2 mars. Nous avons du temps pour nous constituer et je sais que nous aurons de bons remplaçants”, a ajouté le tacticien.

Avec CAF ONLINE

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAN FEMININE 2018