" > CANON DE YAOUNDE : MINKREO BIRWE EXPLIQUE LA DEFAITE FACE À APEJES – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

CANON DE YAOUNDE : MINKREO BIRWE EXPLIQUE LA DEFAITE FACE À APEJES

Sharinc is caring

Hier dans le cadre du débrief de la rencontre de la deuxième journée qui a opposé Canon à Apejes, l’entraîneur du Kpakum s’est expliqué sur la défaite (3-2) de son équipe.

Le film de la rencontre !

Rapidement menés 2-0 en début de rencontre, les joueurs du Canon ont mis du temps pour sortir des vestiaires du stade ahmadou ahidjo. Avec deux buts de retard en l’espace de 13 minutes, les choses ne vont pas s’arranger de sitôt pour les hommes de Minkréo Birwé qui vont par la suite être réduits à 10 suite à l’expulsion de Franck Tchoupe à la 24e minute. Une expulsion qui a eu immédiatement le mérite de réveiller les coéquipières d’Abanda Nkoa (capitaine Canon) qui vont réduire la marque deux minutes plus tard par l’entremise de Onanombel. Le score n’évoluera pas jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, Apejes en supériorité numérique va pousser et trouver la faille à la 61e minute pour le but du 3-1. Eyango Priso du Canon va repondre à la 74e en trompant Junior Dandé suite à une passe laser venue du milieu de terrain. 3-2, le réveil du canon est tardif car le score restera inchangé jusqu’à la fin de la rencontre.

Minkréo Birwé: le débriefing

Face à la presse lundi, l’ancien entraîneur des lionnes indomptables n’aura pas dérogé à la règle de la déception après une défaite. Ceci d’ailleurs conforté par le fait que l’homme fort du banc de touche du Kpakum a le sentiment qu’il n’était pas impossible de faire mieux, et justifie cet échec par le manque de concentration: «Nous sommes déçus, parce qu’il y avait de la place pour obtenir un meilleur résultat. On a manqué de concentration, et les conséquences sont là»

En plus du manque de concentration, le fait de jeu de la 24e minute (expulsion) a selon le technicien camerounais eu son influence dans l’issue de la rencontre, mais aussi l’arbitrage qu’il a trouvé globalement moyen: «nous avons concédé un carton rouge sur une situation évitable, et ça a aussi eu son impact sur le résultat final. Cette faute “bête” Franck Tchoupe a pénalisé l’ensemble de l’équipe, car c’est toujours plus difficile à 10… Il n’est pas dans mes habitudes de parler de l’arbitrage, mais il faut avouer que sur ce match c’était un peu difficile. Il y avait des arbitres expérimentés comme assistants, je me demande pourquoi ils ont préféré confier le sifflet à un tout jeune» a-t-il expliqué.

Le prochain match face à YOSA de Bamenda dimanche prochain s’annonce déjà décisif pour le Kpakum, ceci afin de maintenir les résultats sportifs à la mesure des efforts administratifs du Canon New-look.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN