" > CAN 2021- INFRASTRUCTURES: LA GRANDE INQUIÉTUDE DE RIGOBERT SONG - CFOOT MAG
Connect with us

AFRIQUE

CAN 2021- INFRASTRUCTURES: LA GRANDE INQUIÉTUDE DE RIGOBERT SONG

Sharinc is caring

L’ex capitaine emblématique des lions a émis un petit bémol, au milieu de l’euphorie qui entoure la mission d’information actuellement encours au Cameroun.

Cela ne fait l’ombre d’aucun doute, les participants à la mission d’information actuellement encours au Cameroun, ainsi que les africains dans leur immense majorité, sont bluffés par l’immensité des infrastructures sportives, hôtelières et hospitalières proposées par le Cameroun pour la CAN 2021. Hôtels, hôpitaux et stades, tout semble (Ou presque) réuni pour offrir à l’Afrique, la meilleure fête du football possible. Samuel Eto’o, Patrick Mboma, El Hadj Diouf, Joseph Antoine Bell, Rigobert Song et tous les autres ont attesté de la compétitivité des infrastructures «offertes par le chef de l’Etat à la jeunesse.»

Mais dans cette vague d’euphorie, Rigobert Song, Froid et lucide, émet un bémol, notamment sur l’après CAN. En effet, face à la presse à Douala, “Rigo” s’est inquiété de l’avenir desdites infrastructures après la CAN: «Qu’est-ce qu’on fera de ces infrastructures, de ces bijoux après la CAN ? Va-t-on faire la CAN tous les ans ? » s’est interrogé Rigobert Song.

Une interrogation juste et légitime, dans un contexte marqué par un football local exécrable. Il est donc urgent de penser l’après CAN pour les différentes infrastructures, surtout les stades, afin de ne pas tomber dans le piège des rénovations permanentes.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS AFRIQUE

S'il vous plaît, attendez...