" > CAMEROUN -ZAMBIE (3-2): VOICI LA STRATEGIE D’ALAIN DJEUMFA POUR ECHAPPER AU PIÈGE ZAMBIEN – CFOOT MAG
Connect with us

EDC FEMININE

CAMEROUN -ZAMBIE (3-2): VOICI LA STRATEGIE D’ALAIN DJEUMFA POUR ECHAPPER AU PIÈGE ZAMBIEN

CAMEROUN -ZAMBIE (3-2): VOICI LA STRATEGIE D’ALAIN DJEUMFA POUR ECHAPPER AU PIÈGE ZAMBIEN

Sharinc is caring

Dans un match annoncé très compliqué pour les Lionnes, il fallait nécessairement trouver des astuces pour éviter le piège Zambien : voici le plan gagnant d’Alain Djeumfa. 

Une bonne densité defensive !

S’il y’a un secteur de jeu qui a le plus souffert côté camerounais, c’est bien le secteur defensif. Dès le début de la rencontre, la consigne defensive semblait pourtant être axée sur la densité à un niveau médian.  Hélas, la passivité du milieu de terrain orphelin de Raïssa Feudjio a eu pour conséquence d’exposer la defense en situation de transitions défensives, Grâce Yango ne pouvant pas rivaliser seule au milieu de terrain face à la velosse Capitaine zambienne. D’ailleurs les deux buts zambiens en sont la preuve. Et ça, Mister Djeumfa l’a bien senti et a fait des choix payants à la pause.

Des remplacements judicieux 

Même s’il faut avouer que le jeu des pouliches d’Alain Djeumfa était assez poussif (pour ne pas dire brouillon) en première période, il faut aussi reconnaître une nette amélioration en seconde période, ceci tenant au fait des remplacements effectués par le sélectionnneur à la pause. Les entrées de Geneviève Ngo Mbeleck et Ngo Batoum ont eu le mérite d’apporter un léger mieux au jeux camerounais. 

Les lionnes à ce moment ont davantage eu l’intention de mieux élaborer leurs attaques verticalement, même si elles ont beaucoup peché dans la réalisation de leurs intentions; ceci lié à la puissance athlétique des zambiennes. Pour preuve, les lionnes se sont procurées pas moins de trois occasions nettes de but en seconde période, mais ont manqué de reussite. 

La verticalité offensive et une Ajara providentielle

On ne le dira jamais assez, Njoya Ajara est aujourdhui l’atout numéro un d’une équipe des lionnes Indomptables en quête de repères, car en pleine reconstruction. Et ça, Alain Djeumfa l’a bien compris. Et pour mieux se déployer face à la Zambie, il a opter pour un repositionnement de Njoya Ajara dans l’axe, avec un jeu offensif systématiquement vertical. Même si cette façon de faire n’est pas des plus “élegantes” (pour les adèptes du beau jeu), elle a néanmoins le mérite d’être efficace. l’illustration parfaite de l’efficacité de cette verticalité c’est l’égalisation camerounaise où Collette Ndzana recupère le cuir juste avant la médiane et adresse une passe de 35 mètres à Njoya Ajara qui sans contrôler fusille la gardienne Zambienne. Sur les deux autres buts des lionnes Ajara bien trouvée dans l’axe par ses coequipières a à son tour mis en orbite Aboudi Onguéné. On pourrait donc dire «tactique payante» 

Loin du Tiki-taka de Pep Guardiola, loin du style physique (mais ultra efficace) de Diego Siméoné, Alain Djeumfa a su trouver en fonction de son effectif et ses forces,  un style hybride pour faire briller ses individualités. Et le résultat jusqu’ici lui donne bien raison. Il ne reste plus qu’à valider le travail mardi à Lusaka pour définitivement être inscrit au panthéon des stratèges.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS EDC FEMININE