" > ANDRÉ ONANA ALLUME LES DIRIGEANTS DE LA FECAFOOT – CFOOT MAG
Connect with us

CAMEROUN

ANDRÉ ONANA ALLUME LES DIRIGEANTS DE LA FECAFOOT

ANDRÉ ONANA ALLUME LES DIRIGEANTS DE LA FECAFOOT

Sharinc is caring

Invité dans un live sur Instagram, André Onana est revenu sur sa décision de ne pas participer à la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon. Le gardien de l’Ajax Amsterdam déplore également l’attitude des dirigeants de la fédération camerounaise de Football (FECAFOOT) à cette époque présidée par Tombi A Roko Sidiki. Morceaux choisis.

« Si c’était à refaire, je referais la même chose. La période là, j’étais 3e et c’était hyper important pour moi de rester. Si j’étais parti à la CAN 2017 au Gabon , je ne devais pas jouer et Krul prenait ma place. Adieu André Onana… J’ai fait un choix de carrière et le temps m’a donné raison (…) La fédération n’a pas bien joué le jeu. Ils n’ont pas été corrects. De très mauvais courriers ont été envoyés à l’Ajax. Ce sont des choses que je n’aimerais pas parler. Je ne vais jamais oublier ça. J’arrive au pays, mon papi est couché, ma mère m’attend à la porte en train de pleurer. L’équipe nationale c’est une réussite et toi tu arrives, on te renvoie pour indiscipline. C’est public !  Il y a les débats sur Crtv et Canal 2. L’histoire, il y a très peu qui la connaissent. On a tapé sur moi. « Il est indiscipliné ». Je suis allé voir le président de la fédération. Je lui ai dit que la situation ci va m’affecter en club. Même si la fédération ne peut pas sortir un communiqué, il faut qu’on me donne une lettre pour aller me justifier en club. On m’a reçu dix jours après. De 8 heures à 18 heures, je n’ai pas eu l’autorisation pour voir le président de la fédération. Il était là mais il n’avait jamais le temps pour recevoir un joueur de l’équipe nationale. J’étais là, j’attendais. C’était dur ! Je pars voir Blaise Moussa, le SG, il me dit qu’il a rédigé mais le président doit signer. Dix jours, je suis au pays sachant partout au Cameroun que je suis un indiscipliné. Il n’y a pas plus fort que ça. Ton pays te renvoie pour indiscipline. Au niveau sportif, c’est la magie. Nos parents, ils sont des colons. Mon papa est colon à l’ancienne. Si la CRTV a dit, pour lui, c’est vrai. C’est l’Etat qui dit et mon père ne connait pas l’histoire qu’on peut manipuler les informations. Les médias au pays ont fini avec moi. Même mon père et ma mère me voyaient bizarrement.»

Le premier magazine 100% football au Cameroun

1 Comment

1 Comment

  1. Guillermo Besongue

    11 mai 2020 at 06:42

    L’histoire t’a donné raison et aujourd’hui la honte a changé de camp. Courage et force à toi champion.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS CAMEROUN