" > AMICAL : UNE EQUIPE QUELCONQUE DES LIONS A’ ACCROCHÉE PAR LE SOUDAN DU SUD – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

AMICAL : UNE EQUIPE QUELCONQUE DES LIONS A’ ACCROCHÉE PAR LE SOUDAN DU SUD

AMICAL : UNE EQUIPE QUELCONQUE DES LIONS A’ ACCROCHÉE PAR LE SOUDAN DU SUD

Sharinc is caring

Les hommes de Clément Arroga ont été tenus en échec par une valeureuse sélection du soudan du Sud sur le score de 0-0.

“Difficile” est le mot qui pourrait résumer la rencontre de l’équipe nationale A prime du Cameroun hier face au Soudan du Sud. Dans un stade Omnisport Ahmadou ahidjo sonnant creux, les lions n’ont de manière globale pas été séduisant, si l’on veut rester dans une forme d’euphémisme . Les quelques centaines de privilégiés présents ont crié à l’ennuie pendant 90 minutes. Or l’idée côté Arroga était bien perceptible.

Dans son schéma préférentiel en 4-3-3, le technicien a aligné ce qui pourrait s’apparenter à son onze type pour le CHAN, à quelques exceptions près. Junior Dandé dans les buts, la charnière centrale composée de Job et Etamè avec Bawak et Andoulo sur les flancs, un milieu avec O’ojong, Ebongue et Ndi qui devaientt alimenter le trio Nlend Beo Bato et Boyomo. Encrés dans l’idée de faire du jeu de possesion prôné par le sélectionneur, les lions gardent bien la balle mais manquent criardement de génie dans toute la moitié de terrain adverses. Ils multiplient d’ennuyeuses et impertinentes passes sur leur propre ligne defensive sans oser créer le jeu chez les Soudanais.

Défensivement les sorties de balles sont à la limite de la médiocrité. Devant, Léon Boyomo esseulé touche très peu de ballons. Samuel Nlend et Panguè Lobè tentent de faire des différences, mais se heurtent à leurs propres limites dans la capacité d’élimination en un contre un. La première période s’achève, l’équipe la plus dangereuse sur le terrain est bien la formation sud soudanaise qui aura d’ailleurs manqué un pénalty à la 20e minute de jeu. Les lions quant à eux partent à la pause sans aucun tir cadré. La nécessité de réagir s’impose.

Au retour des vestiaires, Job Lidjob blessé cède sa place à Dooh Moukoko et quelques minutes plutard Yaya Abdoulaye entre à la place de René Ndi. Les balles sortent légèrement mieux de la défense, mais le collectif peine à se montrer cohérent et dangereux pour l’adversaire. Seuls Beo Bato et Yaya abdoulaye vont se montrer remuant sur les côtés, mais très limités sur la dernière passe. Beo Bato va d’ailleurs être l’auteur du premier tir cadré des lions à la 48e (coup de tête ). L’entrée de Mbappè Muĺler ne changera rien dans un jeu des lions nonchalant et trop prévisible pour les soudanais qui eux par contre auraient pu avec un peu de maturité surprendre les lions en contre attaque.

LIRE AUSSI : LES NOTES DE LA RENCONTRE 

Zéro but partout au coup de sifflet final aucours d’une rencontre où les lions auront tenté deux systèmes de jeu différent (4-3-3 et 4-4-2) sans jamais trouver la faille. Autre motif d’inquiétude, les hommes de Clément Arroga n’ont réussi que trois tirs cadrés. Les lacunes techniques des joueurs, conjuguées aux difficultés d’appropriation de la philosophie de jeu de l’entraineur ont fait des lions sur cette rencontre, une équipe quelconque. Il faudra montrer un autre visage dès mardi prochain lors du match retour dans les mêmes installations.

Alain Denis Ikoul, envoyé spécial à Yaoundé.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE