" > AMICAL : LE CAMEROUN LAVE L’AFFRONT FACE AU NIGERIA – CFOOT MAG
Connect with us

EDC MASCULINE

AMICAL : LE CAMEROUN LAVE L’AFFRONT FACE AU NIGERIA

Sharinc is caring

Les lions indomptables ont dominé les Super Eagles 1-0 en amical grâce à un but de Zambo Anguissa.

Avec un 4-3-3 inédit au niveau des hommes, Antonio Conceicao confirme sa volonté de “voir le maximum de joueurs possibles”. Ainsi le portugais aligne Omossola dans les buts, avec le duo Ngadeu-Bilong dans la charnière centrale, entouré de Faï et Tchamba sur les flancs. Juste devant eux, la triplette Oum Gwet, Hongla et Zambo est chargée d’animer l’entre-jeu, tandis que Ngamaleu, Bahoken et Toko Ekambi sont aux avant-postes.

La rencontre débute timidement pour les lions qui sont pressés dans leur moitié de terrain, multiplient des déchets à la sortie de balle, et surtout des fautes. Et c’est d’ailleurs à la suite d’une faute camerounaise qu’intervient le premier frisson de la rencontre. On joue la 3e minute, sur une perte de balle au milieu de terrain, Stéphane Bahoken essaye de rattraper le coup et concède une faute à l’entrée de la surface de réparation, coup-franc pour le Nigeria. Etebo prend son élan et centre fortement devant les buts, Iheanacho esseulé à bout portant assène un coup de tête que repousse Omossola d’une claquette réflexe sur sa ligne: le match est définitivement lancé.

Les nigérians continuent de pousser, mais le Cameroun défend plutôt bien, et s’applique à ressortir proprement les balles, tout en essayant de gagner du terrain dans le camp adverse. Trop esseulé à la pointe, Stéphane Bahoken se bat comme un beau diable pour toucher la balle dans la très solide défense Nigériane qui le marque à la culotte. Les débats s’équilibrent au file du temps, et chacune des équipes essaye d’inquieter l’adversaire, mais ça manque de précision dans les 25 derniers mètres. Il faut attendre la 37e minute pour voir les lions faire la différence. Sur un long ballon venu du milieu de terrain la défense Nigériane renvoie de la tête, et, Zambo Anguissa bien placé à l’entrée de la surface nigériane est à la retombée. D’un contrôle et d’une frappe instantanée, il bat Okoye le gardien nigerian au premier poteau. 1-0, le score n’évoluera pas jusqu’à la pause.

En seconde période, le nigerians débutent comme à la première. Ils multiplient des attaques et imposent le bloc camerounais à reculer, concédant des corners et des tirs, mais se maintenant à flot grâce à un Omossola bien inspiré. Ekong et Etebo sur coup-franc s’essayent chacun à son tour à la 64e, mais le gardien de l’As Vita est décidément dans un grand jour.

À la 67e minute, Antonio Conceicao lance à la fois Choupo Moting et Ignatius Ganago, respectivement en lieux et places de Moumi Ngamaleu et Stéphane Bahoken. Rien de différent tactiquement, car on reste en 4-3-3, avec Choupo en pointe et Ganago d’un côté et Toko de l’autre. Mais les Nigérians, courant derrière le score sont toujours les plus en vue. Kundé et Neyou vont par la suite entrer à la place de Zambo et Honla.

Gernot Rohr lance aussi ses flèches, Ahmed Musa et Terem Moffi le Lorientais. Les nigérians poussent, mais la défense camerounaise est bien animée et donc compacte. À six minutes de la fin du temps réglementaire, Conceicao décide de densifier son entre-jeu, en lançant le rennais James Lea-Siliki à la place de Karl Toko Ekambi. Ngadeu aussi, victime d’une gêne à une jambe cède sa place à Dawa Tchakonté. Le Nigeria multiplie les offensives et se crée des situations, mais pêche aux abords de la surface des lions, jusqu’à ce que l’arbitre mette fin à la rencontre.

Victoire 1-0 des lions sur le Nigeria, la première depuis 21 années consécutives, car la dernière victoire camerounaise face au Nigeria remontait au 13 février 2000, lors de la finale de la CAN en terre Nigériane.

Le premier magazine 100% football au Cameroun

A VOIR AUSSI DANS EDC MASCULINE